« Dis-nous quelque chose que tu n’as jamais dit à tes parents »

Voici une question à laquelle vous pourriez être confronté en entrevue. La réponse, vous l’aurez devinée, peut-être difficile à trouver. Néanmoins, dans cet article, vous trouverez toutes les astuces nécessaires pour vous préparer et vous pratiquer en vue d’éventuelles entrevues.

Avant l’entrevue

La préparation est le facteur clé. Avant d’aller en entrevue, informez-vous sur1 :

  • Le poste. Quelles sont les particularités de l’emploi? Faites des recherches sur internet ou contactez des amis ou des collègues qui pourront vous guider.
  • Les attentes du recruteur. Lisez attentivement les documents au sujet de votre poste.
  • Les valeurs de l’entreprise et votre candidature. Faites des recherches en ligne. Vous devez pousser plus loin que simplement regarder la page d’accueil; essayez de consulter les réseaux sociaux pour voir ce que l’entreprise publie. N’hésitez pas à entrer en contact avec les employés via LinkedIn pour leur demander des informations concernant la culture de l’entreprise. Dans le cas d’un cabinet d’avocats, prenez connaissance des jugements importants auxquels il a pris part. De plus, informez-vous sur les principaux administrateurs et associés du cabinet afin de démontrer au recruteur que vous connaissez bien l’organisation de l’entreprise2.

Il est très probable que l’employeur vous pose une question complexe ou vous explique une mise en situation à laquelle vous devez répondre. Pour être bien prêt, demandez à vos collègues quelles sont les mises en situation auxquelles ils ont été confrontés en entrevue. Connaître ses forces est un élément fondamental pour répondre à de telles questions.

Maintenant que vous êtes prêts à répondre à leurs questions, pensez aux vôtres. En effet, le recruteur va toujours vous demander si vous avez des questions à lui poser à la fin de l’entrevue et c’est ici que votre préparation prend toute son importance. Avant toute chose, il est recommandé de ne pas poser de questions sur le salaire, les avantages ou les congés lors d’une première entrevue3. Pour vous guider, voici quelques exemples de questions que vous pouvez poser4 :

  • Sera-t-il possible, lors de mon arrivée, de rencontrer la personne qui occupait ce poste auparavant ?
  • Quel type d’encadrement ou de formations sont prévus pour favoriser l’intégration au nouveau poste ?

Lors de l’entrevue : le non verbal

Le non verbal est très important. En effet, c’est la première chose qu’un recruteur observe lors de votre entrée. Ainsi, votre langage corporel doit être impeccable et les dix premières secondes sont primordiales. Voici quelques conseils5 :

  • La poignée de main. Il s’agit de votre premier contact déterminant. N’essayez pas d’écraser la main de votre recruteur pour montrer votre confiance, mais appliquez une pression équivalente à la sienne. Une poignée de main dure de deux à cinq secondes. L’orientation de votre main peut en dire beaucoup, une main inclinée vers le bas donne une impression de dominance et une main inclinée vers le haut donne une impression de soumission. Visez un juste milieu.
  • Utilisez la technique du miroir. Tout en étant subtile, suivez et imitez la gestuelle de votre recruteur pour donner l’impression d’être sur la même longueur d’onde. Cela peut être aussi simple que de lui sourire lorsqu’il vous sourit.
  • Gardez vos mains à découvert. Le fait de montrer vos mains donne l’impression que vous n’avez rien à cacher à votre recruteur.

Lors de l’entrevue : les questions

C’est ici que vient la plus grosse difficulté, car même si l’on se prépare aux éventuelles questions, jamais on ne peut savoir exactement celles qui seront posées. Certaines questions visent à vous déstabiliser, d’autres visent à vous connaître, tandis que d’autres visent tout simplement à tester votre sens de l’humour. N’oubliez jamais que personne ne veut engager un robot. Également, n’ayez pas peur des silences. Certains recruteurs prendront un malin plaisir à faire de longs silences pour voir si vous allez garder votre sang-froid. N’hésitez pas, pour combler ces silences, souvent embarrassants, à demander au recruteur s’il voudrait que vous développiez plus sur un certain aspect de votre réponse6. Vous n’êtes pas obligé de toujours parler, profitez-en pour voir si vous n’auriez pas oublié un élément important.

Voici donc quelques exemples de questions :

Pourquoi voulez-vous travailler ici ?7

Évitez les flatteries. Concentrez-vous principalement sur la recherche que vous avez faite préalablement sur l’entreprise et comment ses valeurs ou ses activités viennent rejoindre vos intérêts. De plus, vous pouvez orienter votre réponse par rapport aux défis que cet emploi amène et qui vous stimulent.

Pourquoi devrions-nous vous engager ?8

Le but de cette question n’est pas d’étaler votre égo redoutable sur la table. Le recruteur souhaite que vous lui démontriez que vous avez les qualités énumérées dans la description du poste. C’est l’occasion parfaite pour vous de jouer vos meilleures cartes si vous n’aviez pas encore eu l’occasion de le faire. Montrez-lui que vous êtes motivé et comment vous serez un atout à long terme pour l’entreprise.

Quelles sont vos plus grandes faiblesses ?9

L’idée derrière est de pouvoir éloigner les fausses faiblesses, comme être trop perfectionniste par exemple, pour viser vos vraies faiblesses. Donnez un exemple concret de votre faiblesse et les moyens concrets que vous utilisez pour le surmonter. Faites ressortir tous les avantages possibles. Aux yeux d’un employeur, un candidat qui a des défauts sur lesquels il peut travailler sera plus intéressant qu’un candidat dont le seul défaut est d’être trop perfectionniste.

Où vous voyez-vous dans cinq ans ?10

Le recruteur veut connaitre votre vision quant à votre place au sein du cabinet dans l’avenir. Voulez-vous grimper les échelons ou simplement avoir un travail stable ? N’insinuez surtout pas que vous avez pour objectif d’occuper éventuellement le poste du recruteur, même si c’est la vérité! Au contraire, énoncez clairement que vous aimeriez évoluer dans l’entreprise si l’occasion se présente. Vous pouvez aussi viser d’autres aspirations comme avoir acquis de nouvelles connaissances ou d’être devenu une autorité dans un certain domaine juridique.

Comment gérez-vous les situations problématiques avec vos collègues ?11

C’est un exemple de mises en situation. Il n’y a pas de réponse gagnante. Néanmoins, il y a des pistes de réflexion qui peuvent vous aider à répondre, entre autres, comment réagir adéquatement de manière professionnelle, quelles sont les aptitudes gagnantes à faire ressortir par de tels problèmes et quels sont les moyens concrets pour remédier aux problèmes.

On vous demande de décharger un Boeing 747 rempli de bonbons, comment feriez-vous ?12

Il s’agit d’une question en apparence absurde, mais dont la réponse peut en surprendre plus qu’un. Le meilleur réflexe est de rester calme et de répondre de façon originale. Vous pourriez répondre : « Je ferais une annonce sur Kijiji dans laquelle je dirais que tous les bonbons sont gratuits et qu’ils doivent partir vite ».

Voici d’autres exemples de questions cocasses toutes tirées de processus d’entrevues13 :

Si tu étais un fromage, lequel serais-tu ?

Qu’est-ce qui se trouve dans ton frigo en ce moment ?

Quelle est ta couleur préférée ?

Dis-nous quelque chose que tu n’as jamais dit à tes parents.

Qu’est-ce que la personne qui te déteste le plus dirait sur toi ?

As-tu déjà contesté la décision de ton patron ?

Si tu pouvais chanter une chanson à American Idol, laquelle chanterais-tu ?

Quelle est la chose que tu détestes le plus de l’humanité ?

À quel point es-tu honnête ?

Dans un film racontant votre adolescence, qui serait l’acteur principal ?

Êtes-vous brillant?


Sources :

  1. Maryse GRÉGOIRE, « L’entretient de sélection, se guider et se démasquer », ca, en ligne : <https://www.usherbrooke.ca/ssp/fileadmin/sites/ssp/documents/Centre_virtuel/entretien/questions_entrevue.pdf>.
  2. Louise PROULX, « 5 étapes pour impressionner un recruteur », Droit-inc.ca, en ligne : <http://www.droit-inc.com/article18994&amp;limit_r_modules=Carriere_Formation>.
  3. MONSTER, « Avez-vous des questions?», fr, en ligne : <http://www.monster.ca/fr/conseil-carriere/article/avezvous-des-questions>.
  4. Maryse GRÉGOIRE, préc., note 1.
  5. ESPRESSO JOBS, « Comment transmettre un langage corporel positif en entrevue », Nespresso-Jobs.com, en ligne : <http://www.espresso-jobs.com/blogue/conseils-demploi/2014/12/02/7-etapes-pour-maitriser-le-langage-non-verbal>.
  6. STUDYRAMA, « Faire face à un recruteur qui essaye de vous déstabiliser », com, en ligne : <http://www.studyrama.com/pro/emploi/trouver-un-emploi/l-entretien-d-embauche/faire-face-un-recruteur-qui-cherche-vous-destabiliser-12096.html>.
  7. Theodora NAVARRO, « La question cruciale de l’entrevue », Droit-inc.ca, en ligne : <http://www.droit-inc.com/article18422&limit_r_modules=Carriere_Formation>.
  8. Théodora NAVARRO, «Petites vérités sur les questions en entrevues», Droit-inc.ca, en ligne : <http://www.droit-inc.com/article18965&amp;limit_r_modules=Carriere_Formation>.
  9. Maryse GRÉGOIRE, préc., note 1; Théodora NAVARRO, préc., note 7.
  10. Catherine LEMIRE, « Entrevues professionnelles : 7 questions/réponses », Droit-inc.ca, en ligne : <http://www.droit-inc.com/article18813-Entrevues-professionnelles-7-questions-reponses&highlight=entrevue>; Maryse GRÉGOIRE, préc., note 1; MONSTER, « Comment répondre à la question : Quels sont vos objectifs à long/court terme? », Monster.fr, en ligne : <http://www.monster.ca/fr/conseil-carriere/article/repondre-a-la-question-entrevue-objectifs-de-carriere>.
  11. Maryse GRÉGOIRE, préc., note 1.
  12. Id.
  13. Adam VACCARO, «25 of the most crazy interview questions», com, en ligne : <http://www.inc.com/adam-vaccaro/25-crazy-interview-questions.html> ; FORBES, «Why should I hire you ?», Forbes.com, en ligne : <http://www.forbes.com/pictures/eglj45jhe/why-should-i-hire-you/#621b8da13871>; témoignage d’étudiants ayant vécu les entrevues de la course aux stages; MONSTER, « Cinq questions bizarres posées par les employeurs », Monster.fr, en ligne : <http://www.monster.ca/fr/conseil-carriere/article/questions-d-entrevue>; Maya KOSOFF, «33 Questions That Were Asked at Apple Job Interviews», Time.com, en ligne : <http://time.com/4122588/apple-job-interview-questions>.

Source de l’image : http://www.asdanet.org/predental/interview-tips.aspx


Ce billet a été écrit par Sylvain Besombes